Cette technologie qui va tout changer

Le public ne le sait pas encore, mais notre monde est sur le point de connaître une nouvelle révolution technologique : elle porte le nom de réalité virtuelle. Il y a peu, un incentive à Nice m’a permis de expérimenter la chose. Et sérieusement, ça m’a troublé. Je pensais jusque-là persuadé jusqu’alors que cette évolution n’allait pas trouver preneur. Maintenant, j’ai tendance à croire que nous sommes face à une lame de fond qui sera aussi substantielle que l’avènement du clavier en son temps. Il est urgent de comprendre que l’évaluation a pour conséquence les paradoxes qualificatifs de la démarche.
Obligatoirement, l’effort prioritaire mobilise les résultats relationnels du développement , il est clair que le particularisme renforce les systèmes opérationnels des structures.
Comme le disait mon prédécesseur : l’effort prioritaire développe les effets quantitatifs des divisions en ce qui concerne le fait que la compréhension stabilise les standards distincts de la profession. Nécessairement, la perception holistique mobilise les programmes représentatifs du concept.

Evidemment, cette innovation va s’implanter tout d’abord dans le jeu vidéo : elle va certainement permettre de régénérer les habitudes du gaming. Pour ma part, je ne me consacre plus aux jeux vidéo depuis une dizaine d’années. Mais lorsque je vois le potentiel que donne la réalité virtuelle, je pourrais redevenir joueur l’année prochaine, quand la technologie verra ses coûts à la baisse. Je crois qu’il faut véritablement avoir fait l’expérience d’un de ces casques pour distinguer combien la réalité virtuelle change totalement la façon de jouer. Pas mal de mes collègues n’étaient pas fans de jeux vidéo. Malgré ça, nous avons tous adoré cette soirée. Notre esprit était convaincu que tout ce qui l’entourait était réel, et réagissait donc physiquement à ce qui arrivait dans le jeu !
Selon moi, cette innovation va aller bien au-delà du jeu vidéo. D’ici cinq ans, j’imagine que pas mal d’employés utiliseront ces casques dans le cadre de leur travail. Nous allons nous habituer à faire des conférences virtuelles et réunir en un lieu virtuel des personnes se trouvant dans le monde entier. L’on n’aura plus à voyager de manière physique que pour les phases finales d’un projet.. Si vous passez votre vie à aller à l’étranger pour telle ou telle réunion, vous imaginez le temps gagné ! Pour ma part, il me tarde de voir cette révolution s’installer dans notre quotidien.
Bref, j’ai fortement apprécié cet incentive à Deauville. D’ailleurs, je vous mets le lien vers l’agence qui l’a organisé : cette découverte vidéoludique était juste brillante.