Optimiser les financements marketing

Dans certaines organisations, le PDG s’appelle le président, le directeur exécutif ou même le responsable administratif, bien que de nombreuses organisations aient un PDG et des personnes portant ces titres également. Dans les petites entreprises, en particulier les jeunes pousses, le PDG fait tout. À mesure que les organisations grandissent, les PDG délèguent des tâches à leurs subordonnés.

Dans la plupart des cas, le conseil d’administration de la société embauche et évalue le PDG. Le conseil d’administration est élu par les actionnaires et a le devoir de protéger et de préserver les intérêts des actionnaires. Le directeur général informe régulièrement le conseil des activités et des projets de la société. Le PDG siège souvent au conseil d’administration, mais celui-ci peut également être démis de ses fonctions – en d’autres termes, le PDG « sert au bon plaisir du conseil ».

Les bons PDG possèdent des compétences dans divers domaines, mais leur travail ne consiste pas à être un expert dans tous les domaines d’une entreprise. Le PDG doit se concentrer sur une vision plus large et mener toute une organisation vers un objectif stratégique. Il existe différentes manières de mesurer les performances des dirigeants, mais la plupart des conseils tiennent compte de l’évolution du cours des actions et de la stratégie de la société.

Les PDG ont quatre responsabilités générales:
1. Optimiser les performances financières. Le PDG détermine la direction financière, les objectifs et les résultats de l’entreprise. Le chef de la direction travaille particulièrement étroitement avec le chef des finances pour prendre des décisions stratégiques en matière d’allocation de capital et mettre en place des systèmes de mesure financière. Le PDG dirige également une équipe de mobilisation de fonds qui trouve de l’argent pour une expansion ou d’autres activités nécessaires. 2. Optimiser la stratégie globale. Le PDG définit et maintient une mission et une vision pour l’entreprise. Cela dicte en définitive les produits, les marchés et les stratégies adoptés par la société. Le PDG dispose également d’une variété de rapports directs (l’équipe de direction) qu’il doit embaucher, développer, écouter et même licencier si nécessaire. 3. Développer la culture d’entreprise. Le PDG donne le ton culturel de l’entreprise. Les messages explicites et subtils exprimés par le PDG ont une grande influence sur le fait qu’une entreprise soit un bon ou un mauvais lieu de travail, ce qui renforce sa capacité à attirer et à fidéliser de bons employés. 4. Soyez le visage de l’entreprise. En tant que tel, le PDG est une figure clé des efforts de l’entreprise en matière de marketing, de relations publiques et de communauté.